Conseils pour gérer la pause clope au boulot, quand on a arrêté de fumer

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est bien plus difficile pour un ex-fumeur de le rester. Les tentations ne manquent jamais, elles se pointent quand il ne faut pas, et se transforment souvent en véritables cauchemars. La pause clope, on la connait, mais qu’en faire quand on ne fume plus ? Trouvez quelques réponses ici.

collegues-bureau

Alliez-vous à vos collègues non-fumeurs

 

Pensez à autre chose, et travaillez !

Changer ses habitudes reste tout à fait possible avec un peu de volonté. Pensez à occuper votre pause clope par autre chose. Trouvez par exemple un collègue non-fumeur avec lequel vous partagerez un café à discuter de tout et de rien… sauf de fumées et de mégots bien sûr.
Par contre si vous êtes du genre solitaire et réservé, occupez-vous à travailler pendant votre temps de pause. Occupez surtout vos mains, affectez leurs des tâches. Cela vous empêchera de penser à en fumer une. Si vous avez des collègues qui continuent de fumer, ce qui est probable, évitez-les pendant leur pause cigarette, et même juste après si vous en avez la possibilité. Car l’odeur de la fumée risque de vous rappeler au désordre.
Plus important, évitez surtout d’avoir les mêmes occupations pendant la pause clope. Cela pourrait créer un sentiment d’ennui, et l’ennui peut facilement vous éconduire dans une rechute dont vous aurez à vous remettre. Soyez imaginatif.

Si vous sentez que vous allez craquer, apprenez à mener des exercices de respiration. Ou alors, vous pouvez vous trouver un substitut : manger une pomme, mâcher un chewing-gum, boire un grand verre d’eau…

Si le geste vous manque, trouvez également un substitut, comme un stylo ou une balle anti-stress.

Narguez et moquez-vous de vos collègues qui fument encore

N’hésitez pas à chahuter vos collègues qui continuent de fumer. Cela vous donnera la force et la conviction de continuer sur cette voie. Faîtes connaitre vos challenges. Les encouragements des uns et des autres peuvent vous donner l’impression d’être surveillé par votre entourage, et que vous vous ferez prendre au moindre faux pas.
Vos collègues qui continuent de fumer tenteront de vous dissuader par plusieurs moyens (railleries, invitations régulières à la pause clope…). Tenez bon, mettez en avant ce que vous avez gagné depuis que vous avez arrêté de fumer et soyez fort mentalement.

Pour contrer cela, tentez de former une communauté de non-fumeur à votre travail. Vous pourrez les rejoindre pour une pause-café par exemple, et discuter tous ensemble, afin de garder ce lien social créé lors des pauses clopes.

« Allez stop j’arrête de fumer »… Voilà la phrase que j’ai prononcé il y a maintenant près d’1 an et demi.

Latest Comments
  1. roose
  2. CéliaGourda

Répondre à CéliaGourda Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *