Arrêter de fumer : et si l’hypnose était la solution ?

Dans bien des cas, la thérapie par l’hypnose peut se révéler une alternative efficace dans la lutte contre le tabagisme chez certains patients. Mais quelles sont les différentes formes de thérapies existantes ? L’hypnose a-t-elle réellement fait ses preuves en matière de traitement durable de l’addiction au tabac ?

De passage sur la Côte d’Azur, je me suis renseignée sur les effets de l’hypnose anti-tabac auprès d’un hypnotiseur à Nice, et voici quelques éléments de réponses…

arret-cigarette

Stop à la cigarette avec l’hypnose

Hypnothérapie : arrêter de fumer en une séance c’est possible !

L’hypnothérapie est tout simplement la thérapie par l’hypnose ! Elle peut faire l’objet d’une demande précise de la part du patient, notamment si celui-ci recherche à consulter dans l’optique d’un traitement ponctuel, comme l’arrêt du tabac par exemple.

Dans tous les cas, l’hypnothérapie ou hypnose tabac http://www.hypnoprocess.fr/arreter-fumer-cigarette induit dans le cas présent une volonté de changement des habitudes, du comportement, ainsi qu’un travail sur les émotions. Bien que la profession d’hypnothérapeute ne soit pas reconnue dans la plupart des pays, les praticiens exerçant cette discipline sont généralement détenteurs d’un diplôme délivré par une structure adaptée.

Il existe à l’heure actuelle plusieurs méthodes et outils de communications pour soigner un patient atteint de troubles anxieux liés à la cigarette. Ainsi, l’hypnose conversationnelle permet d’influencer, voire de persuader le patient de façon indirecte et lui rendre en quelque sorte son « pouvoir de décision » face à la cigarette, souvent vécue comme un « bourreau ». Cette technique ne peut cependant être efficace à 100% que si le patient est personnellement inscrit dans une démarche de changement, et non influencé par son entourage proche, sa famille ou ses amis. Certains praticiens sont ainsi en mesure de garantir un renversement total des habitudes du sujet en une séance seulement !

Plus radicale que l’hypnose classique, l’hypnose alternative permet quant à elle d’obtenir des résultats rapides sur des cas de très grandes résistances. Il s’agit de séances individuelles, personnalisées selon la réceptivité du patient à des formes de thérapies directives, souples ou plus intuitives.

Sous hypnose, plus de craintes et de stress face au manque

L’intérêt de l’hypnose, quelle que soit par ailleurs sa forme, est de pouvoir accompagner l’arrêt du tabac grâce à des mécanismes de suggestion et le concept de l’empreinte. En effet, chaque patient porte en lui le désir de pouvoir se délivrer complètement de l’emprise du tabac, lorsqu’il franchit les portes du cabinet du thérapeute. Celui-ci a pour rôle d’amplifier cette part inconsciente, grâce notamment à des méthodes humanistes tirées de l’hypnose Ericksonienne.

Un arrêt de cigarette durable dans le temps

La plupart des thérapeutes spécialisés dans le traitement du tabagisme actif déclarent être en mesure de pouvoir faire arrêter durablement le patient de fumer. Le taux de réussite chez certains patients est ainsi révélateur du succès des méthodes employées : sur 60 patients traités en 2010, il a été constaté près de 95% d’arrêt sur une période de 12 mois. D’autres études menées sur 1000 patient démontrent là aussi un taux de succès flagrant, de l’ordre de 94% avec un suivi sur 18 mois.

L’hypnothérapie intervient ainsi en renfort de la seule volonté, des patchs et autres méthodes de médication sur le long terme  le patient ne ressent plus aucun manque, ni envie de cigarettes, et ne ressent généralement pas le besoin de compenser avec autre chose.

L’hypnose intervient idéalement dans des cas où le mental est la cause des souffrances du patient dans l’atteinte de ses objectifs personnels : chacune de ses émotions, de ses ressentis, va ainsi faire l’objet d’une approche typiquement thérapeutique par l’hypnose pour modifier les perceptions et les comportements contraignants face au tabagisme.

Si après vos séances d’hypnothérapie vous doutez que cet arrêt de tabac soit définitif, pourquoi ne pas retenter le coup avec d’autres séances !

« Allez stop j’arrête de fumer »… Voilà la phrase que j’ai prononcé il y a maintenant près d’1 an et demi.

Latest Comments
  1. Laurent B

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *